Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Beaulieu, Agence immobilière VANNES 56000

L'actualité de CENTURY 21 Beaulieu

Bagdad de Vannes - Seul à être reconnu d’utilité publique

Publiée le 02/12/2017

 Le bagad de Vannes est désormais reconnue d’utilité publique. Le décret a été signé par le premier ministre et publié au Journal Officiel début septembre marquant ainsi la fin de cinq années de procédure. C’est sous la présidence de Monsieur Le Ret en novembre 2012 car en effet été initié cette démarche. Ce n’est pas rien d’avoir ce label. En témoigne le fait que seuls 2000 association long obtenu au niveau national. Une portion près congrue silence c’est qu’il y a plus d’un million d’associations en France nous sommes le seul Bagdad à être reconnu d'utilité public est une des très rares formation musicale à obtenir cette reconnaissance constate  Patrick Cauvin, administrateur et chargé de communication du bagad. Mais en fait dans quel but les Melinerions se sont-ils lancer dans une telle démarche? C’était une façon de souligner tout le travail qui était fait par nos pairs depuis plus de 60 ans. C’est une reconnaissance du chemin parcouru mais aussi maintenant une responsabilité pour les années futures. Dans le dossier de candidature qui comptait plusieurs centaines de pages, quatres arguments ont été mis en avant pour plaider la cause des Melinerions l’ancienneté du bagad, l’importance et la qualité de la formation, la bonne santé financière de l’association et son influence cette reconnaissance de cité publique, couronne le travail acharné que nous maintenons pour la formation Musical et culturel et notre capacité à innover souligne Patrick Cauvin. Cela belle va permettre à l'association de recevoir des legs et des dons provenant d’entreprises ou des particuliers qui peuvent ainsi bénéficier de déduction fiscale mais ce n’est pas qu’une histoire d’argent derrière cela il y a la valorisation de notre attachement à transmettre la culture musicale bretonne à notre façon entre tradition et modernité

Notre actualité